Veille Presse

29/09/2016 La Tribune - Delphine Cuny
27/09/2016 Harvard Business Review - Dov Seidman
26/09/2016 Harvard Business Review - Isaac Getz
16/09/2016 Harvard Business Review - Frédéric Dabi, Jean-François Le Rochais

Connexion

Quizz Actualité

  • Actualités

NEWS ENTREPRISES

Commerzbank prévoit d'augmenter ses provisions en 2013

Commerzbank a annoncé vendredi qu'elle augmenterait légèrement ses provisions pour créances douteuses cette année, compte tenu de la détérioration de la conjoncture économique.

"En 2012, nous avons rempli les pré-requis pour la consolidation de la banque. Les premières mesures produisent leurs effets, mais une chose est claire, il reste beaucoup de chemin à faire", a déclaré le président du directoire Martin Blessing.

La deuxième banque allemande a aussi indiqué que son ratio de fonds propres durs aux normes de Bâle III s'inscrivait à 7,6% à fin décembre, sous le seuil des 9% à atteindre d'ici 2019.

Commerzbank avait publié début février une perte nette beaucoup plus lourde que prévu -de 720 millions d'euros- au titre du quatrième trimestre 2012.

Le bénéfice net annuel est ressorti à 6 millions d'euros contre 638 millions d'euros un an auparavant. Les provisions pour pertes sur crédit ont grimpé à 1,7 milliard d'euros contre 1,4 milliard un an auparavant.

La banque, qui a fait l'objet d'un plan de sauvetage de 18 milliards d'euros au plus fort de la crise, avait averti qu'elle passerait de nouvelles charges exceptionnelles dans ses comptes. Elle prévoit de passer sur son premier trimestre des charges de restructuration d'environ 500 millions d'euros au premier trimestre, liées à son plan de suppression de 4.000 à 6.000 emplois d'ici 2016.

Selon des chiffres provisoires publiés jeudi, l'économie allemande s'est contractée de 0,6% au quatrième trimestre 2012, la plus forte baisse d'activité depuis la crise financière de 2009, en raison du recul marqué des exportations.

La plupart des économistes s'attendent toutefois à une reprise de la croissance modeste au premier trimestre.

Commerbank a dit s'attendre à ce que le climat d'incertitude s'améliore et se traduise par un réveil de l'économie allemande dès le début 2013 et n'exclut pas une forte croissance en 2014.

La banque n'a pas donné de perspectives précises en ce qui concerne ses résultats 2013. En novembre, elle avait abaissé son objectif 2016 de rentabilité du capital (RoE) à environ 8% au niveau du groupe, en-dessous des coûts moyens des capitaux propres dans le secteur, qui sont à 10-12%.

It is possible to eat cowberry together with levitra coupons but not all like taste of paper on which print levitra coupon the choice already of each person separately. Who it reads thanks to all.

BNP Paribas met le cap sur l'Asie

La première banque de la zone euro a fait état ce jeudi matin de résultats en baisse au titre du quatrième trimestre, touchée comme ses concurrentes par des charges exceptionnelles.

La banque de la rue d'Antin entend travailler cette année à un programme de développement sur la période 2014-2016 avec l'Asie comme tête de pont et veut poursuivre ses économies pour résister à un environnement toujours difficile en Europe. «Le groupe préparera en 2013 un plan de développement 2014-2016 (...) avec un objectif de présentation d'ensemble début 2014», souligne BNP Paribas dans un communiqué. La banque entend mettre en place un nouveau programme d'économies baptisé «simple and efficient» et déployer parallèlement des plans de développement par métiers et par zone géographique, l'Asie-Pacifique étant la première région concernée.

La première banque de la zone euro a fait état ce jeudi matin de résultats en baisse au titre du quatrième trimestre, touchée comme ses concurrentes par des charges exceptionnelles, mais sa performance annuelle dépasse de très loin celle de sa grande rivale française Société Générale. Au titre du quatrième trimestre, sous l'effet de dépréciations exceptionnelles d'un montant total de 345 millions d'euros, le résultat net de BNP Paribas recule de 32,8% à 514 millions, tandis que le produit net bancaire s'inscrit en diminution de 3% à 9,4 milliards. Les analystes du consensus Thomson Reuters I/B/E/S prévoyaient en moyenne un résultat net d'un milliard d'euros et des revenus de 9,54 milliards. Sur l'ensemble de l'année 2012, la banque affiche un résultat net en hausse de 8,3% à 6,55 milliards d'euros.

Le groupe précise avoir réalisé cette année son plan d'adaptation à la nouvelle réglementation, en avance sur le calendrier annoncé avec une réduction des besoins en dollars de la Banque de financement et d'investissement (BFI) de 65 milliards de dollars dès avril 2012 et une réduction des actifs pondérés de 62 milliards d'euros depuis le 31 décembre 2011. L'objectif d'augmenter d'un point de pourcentage le ratio «common equity Tier 1 de Bâle 3 plein» a été dépassé dès fin septembre 2012 pour atteindre 9,9% au 31 décembre 2012.

Le Conseil d'administration de la banque compte en outre proposer à l'Assemblée Générale des actionnaires de verser un dividende de 1,50 euro par action, soit un taux de distribution de 29,7% payable en numéraire.

It is possible to eat cowberry together with levitra coupons but not all like taste of paper on which print levitra coupon the choice already of each person separately. Who it reads thanks to all.

Nos événements

Le 28 novembre 2013, LIPTON FIT a donné l'opportunité...
Jeudi 9 juin LIPTON FIT a invité un public de...

Sites partenaires

test Découvrez notre veille, partagée sur IOTA Finance...Lire la suite...
fimarkets Découvrez notre veille, partagée sur Fimarkets dont...Lire la suite...

Postuler en ligne

Vous souhaitez postuler ? Pour postuler en ligne,...Lire la suite...