Veille Presse

29/09/2016 La Tribune - Delphine Cuny
27/09/2016 Harvard Business Review - Dov Seidman
26/09/2016 Harvard Business Review - Isaac Getz
16/09/2016 Harvard Business Review - Frédéric Dabi, Jean-François Le Rochais

Connexion

Quizz Actualité

  • Actualités

Les litiges pèsent sur les banques américaines

Les résultats du dernier trimestre 2012, dont la publication a commencé, en porteront la trace

Les comptes des banques américaines au quatrième trimestre et pour l'exercice 2012 – dont la publication a débuté vendredi avec Wells Fargo – seront en partie marqués par le règlement d'importants litiges passés. En effet, l'accord obtenu par dix établissements avec les autorités sur les saisies immobilières abusives (pour 8,5 milliards de dollars) implique notamment JPMorgan, Bank of America, Citigroup et Wells Fargo. BoA a signé un second accord, de 11,6 milliards de dollars, avec Fannie Mae, héritage du subprime.

Ces sommes ont en grande partie été provisionnées de longue date – ces conflits courant depuis 2008 ou 2009. Les dirigeants de Bank of America (qui communiquera ses comptes jeudi) ont chiffré le coût de cette dernière péripétie à 2,7 milliards de dollars avant impôt pour le seul dernier trimestre. Malgré ce montant conséquent, ils ont précisé que le groupe resterait «modestement» bénéficiaire au quatrième trimestre.

Wells Fargo a également envoyé le 11 janvier quelques signaux encourageants: son bénéfice net a progressé de 24% au quatrième trimestre, établissant même un nouveau record à 5,1 milliards de dollars (soit 91 cents par action). Banque essentiellement de détail, Wells Fargo a profité des difficultés ou de la prudence de certaines consoeurs dans les prêts hypothécaires: elle était à l'origine de près d'un nouveau crédit sur trois au cours des neuf premiers mois de 2012.

L'établissement est parvenu à améliorer la rentabilité de son activité, ses revenus augmentant de 7% (à 21,9 milliards de dollars). Il a compensé la baisse de sa marge nette d'intérêt (3,56% en 2012, contre 3,66% en 2011) par une hausse de 30% des commissions de refinancement des prêts hypothécaires à 3,1 milliards de dollars. Les ménages renégocient en effet leurs crédits à des taux inférieurs, profitant de la politique de la Réserve fédérale américaine, même si cette tendance aura nécessairement une fin.

Globalement, la manière dont les grandes banques américaines seront parvenues – ou non – à se soustraire à la pression sur leur marge nette d'intérêt concentrera l'attention des investisseurs.

Une baisse des créances douteuses (à l'instar de Wells Fargo) pourrait être perçue comme un signe positif, mais il n'est pas certain que le régulateur la voie d'un même oeil. «Je crains que trop d'institutions ne continuent à réduire leurs provisions [pour créances douteuses] dans le seul but d'améliorer leurs bénéfices. Nous sommes prêts à prendre les mesures nécessaires», avait déjà averti Thomas Curry, le responsable de l'Office of the Comptroller of the Currency (OCC), fin 2012.

En outre, les banques devront s'adapter en 2013 à des règles de souscription plus strictes, dont un premier volet a été annoncé jeudi dernier. Un défi d'autant plus important que, par ailleurs, le degré d'activité en banque de financement et d'investissement est très incertain pour 2013. Les craintes autour du budget américain pourraient également peser sur des groupes comme Goldman Sachs (qui publiera mercredi), dont l'activité dépend fortement des marchés.

D'autres banques comme Citi (dont les résultats seront publiés jeudi) et Morgan Stanley seront également attendues sur leur plan de réduction des coûts, notamment le volet des suppressions de postes. Des articles prêtaient récemment à Morgan Stanley l'intention de supprimer 3% de ses effectifs, soit 1.600 postes.

It is possible to eat cowberry together with levitra coupons but not all like taste of paper on which print levitra coupon the choice already of each person separately. Who it reads thanks to all.

Nos événements

Le 28 novembre 2013, LIPTON FIT a donné l'opportunité...
Jeudi 9 juin LIPTON FIT a invité un public de...

Sites partenaires

test Découvrez notre veille, partagée sur IOTA Finance...Lire la suite...
fimarkets Découvrez notre veille, partagée sur Fimarkets dont...Lire la suite...

Postuler en ligne

Vous souhaitez postuler ? Pour postuler en ligne,...Lire la suite...