Veille Presse

29/09/2016 La Tribune - Delphine Cuny
27/09/2016 Harvard Business Review - Dov Seidman
26/09/2016 Harvard Business Review - Isaac Getz
16/09/2016 Harvard Business Review - Frédéric Dabi, Jean-François Le Rochais

Connexion

Quizz Actualité

  • Actualités

Big data et réglementation des produits dérivés complexes

Le 12 février est entrée en vigueur une importante obligation de reporting pour toutes les sociétés européennes qui effectuent des transactions sur produits dérivés. Ces entreprises ont désormais l'obligation d'enregistrer et de déclarer les détails de toutes leurs opérations sur dérivés, un véritable défi technologique pour beaucoup d'entre elles.

Ce nouveau règlement appelé EMIR (European Market Infrastructure Regulation) pose plusieurs problèmes, en particulier pour les firmes et sociétés de trading buy-side. Alors que la plupart des grandes banques utilisent des structures évoluées et sont habituées aux exigences de reporting complexes, de nombreuses institutions buy-side n'avaient auparavant pas besoin de disposer d'un tel niveau d'infrastructure. Pour les plus petites d'entre elles, l'obligation de respecter ces exigences réglementaires complexes est une nouvelle expérience. Utiliser la bonne technologie peut donc faire une grande différence.

Un autre problème concerne le manque de clarté de l'Autorité européenne des marchés financiers (ESMA) concernant certaines exigences de l'EMIR. Par exemple, chaque opération dispose d'un numéro de transaction unique (UTI) qui permet de l'identifier, mais les normes en la matière n'ont été finalisées que le 11 février, ce qui n'a pas laissé beaucoup de temps aux entreprises pour procéder aux changements avant la date limite de reporting.

Comparer rapidement des données exactes

Le règlement EMIR exige que les entreprises déclarent toutes les opérations sur dérivés qu'elles effectuent au plus tard le jour ouvré suivant. Les exigences sont nombreuses : il faut indiquer la taille, le type, la contrepartie engagée et le motif de l'opération. L'objectif est d'améliorer la transparence et de réduire le risque, ce qui nécessite de comparer les données exactes entre les deux contreparties.

Afin de satisfaire à ces exigences, chaque opération doit être suivie et consignée d'une manière standard et précise. Dans la mesure où toutes les données doivent être produites en 24 heures seulement, le seul moyen d'y parvenir est d'utiliser des systèmes technologiques avancés. 

Un changement dans la pratique

Au fil du temps, les marchés financiers ont considérablement changé, et nous comme d'autres avons également évolué pour pouvoir travailler avec les firmes et l'ensemble de leurs exigences en matière de trading, notamment le reporting réglementaire.

Nous bénéficions d'un positionnement unique sur le marché car nous discutons régulièrement avec les acteurs buy-side et sell-side, ce qui nous permet d'obtenir une vue d'ensemble complète des exigences sur le marché. Si les grandes banques ont tendance à utiliser leur capacité à investir dans des logiciels personnalisés conçus pour répondre à tout besoin spécifique, ce type d'approche n'est pas possible pour les firmes de moindre taille, plus enclines à acquérir des solutions clés en main bon marché.

Nous avons pris des mesures pour faciliter les opérations quotidiennes des sociétés de trading de dérivés, de même que sur les autres marchés dans lesquels nous opérons. Nombre de sociétés avec lesquelles nous interagissons utilisent notre service Bloomberg Professional de trading, d'information et d'analyse (Bloomberg Terminal). Par conséquent, nous incluons à leur souscription la possibilité de déclarer leurs transactions sur dérivés à un référentiel central (Trade Repository) en utilisant les outils de workflow, le réseau et la connectivité sécurisés de Bloomberg.

Nous fournissons également un service de génération d'UTI pour les transactions électroniques et vocales.

Naturellement, les entreprises n'utilisent pas forcément le terminal pour exécuter toutes leurs opérations, c'est pourquoi le service est compatible avec d'autres sources de données. Les firmes peuvent soumettre leurs données de transaction sur le portail EMIR de Bloomberg à l'aide d'un tableur ou d'un fil systématique, et ainsi continuer à bénéficier de nos outils de workflow et de notre connectivité.

L'avenir : encore plus complexe

La réglementation en place n'est qu'un début et elle préoccupe certains acteurs du marché. D'importantes évolutions réglementaires sont à venir et il sera encore plus compliqué pour les entreprises d'effectuer un reporting exact et complet. La technologie sera donc cruciale et permettra à ces sociétés de surmonter toutes les difficultés auxquelles elles sont confrontées.

La prochaine échéance de l'EMIR, prévue cet été, obligera les firmes de produits dérivés à déclarer la valorisation des contrats et du collatéral. Il s'agit d'une évolution majeure qui augmentera considérablement le niveau de détail du reporting exigé et constituera une nouvelle difficulté.

En outre, la réglementation MIF II (révision de la directive Marché d'instruments financiers, qui concerne les risques sur les marchés) affectera également l'exécution et le reporting des opérations, notamment en transférant de nombreuses transactions de gré à gré (OTC) vers des plateformes électroniques.

Les sociétés de trading sur dérivés dépendent déjà beaucoup de la technologie pour effectuer leurs opérations, mais il est également de plus en plus important pour elles de satisfaire aux exigences réglementaires qui régissent le marché. Nous pensons que la réglementation va devenir de plus en plus complexe et qu'il sera essentiel de disposer des bons systèmes. 

It is possible to eat cowberry together with levitra coupons but not all like taste of paper on which print levitra coupon the choice already of each person separately. Who it reads thanks to all.

Nos événements

Le 28 novembre 2013, LIPTON FIT a donné l'opportunité...
Jeudi 9 juin LIPTON FIT a invité un public de...

Sites partenaires

test Découvrez notre veille, partagée sur IOTA Finance...Lire la suite...
fimarkets Découvrez notre veille, partagée sur Fimarkets dont...Lire la suite...

Postuler en ligne

Vous souhaitez postuler ? Pour postuler en ligne,...Lire la suite...