Veille Presse

29/09/2016 La Tribune - Delphine Cuny
27/09/2016 Harvard Business Review - Dov Seidman
26/09/2016 Harvard Business Review - Isaac Getz
16/09/2016 Harvard Business Review - Frédéric Dabi, Jean-François Le Rochais

Connexion

Quizz Actualité

  • Actualités

La Nef, une banque éthique où l’argent a le pouvoir qu’on lui donne

L'argent ne fait pas le bonheur, mais il y participe... surtout quand il s'agit de financer des projets qui relèvent de l'utilité sociale et de l'intérêt général. C'est en ce sens que la Société financière de la Nef, coopérative bancaire engagée dans le financement de projets dédiés l’environnement et à l’économie solidaire, souhaite muer en banque éthique. De quoi vraiment aimer sa banque.

L’argent peut relier les hommes

Créée en 1988, la Nef exerce une double activité de collecte d’épargne et d'octroi de crédit. Dans le cadre d’un agrément de la Banque de France, sa mission est de fournir à tout épargnant les moyens d’être acteur de la transition écologique et sociale de notre société - et de soutenir ainsi agriculture biologique et paysanne, circuits-courts d’énergie renouvelable, recyclage, habitats participatifs et écologiques, auto-partage, commerce équitable, jardins d’insertion, etc.

Forte de 64 salariés et de 33466 sociétaires détenant un capital de 32 millions d’euros (pour un bilan bancaire total de 346 millions d’euros), la Nef a participé à la création de structures (telles énergie partagée, terre de lien, Jardins de Cocagne...) qui forment son écosystème et l'aide à mener à bien ses missions et défendre les biens communs.

Essentiellement dédiée aux projets professionnels et associatifs à haute plus-value sociale, la Nef finance également depuis 2008 les projets de particuliers dans le domaine de l’habitat écologique et de projets d’amélioration du cadre de vie. Pour centrer l’économie sur l’être et non sur l’avoir, son activité bancaire s’exerce selon trois grands principes: le changement du rapport à l’argent, une pratique éthique et transparente et une gouvernance claire et participative.

Depuis le 1er janvier 2014, dans le cadre de l’évolution de la réglementation européenne sur les établissements financiers, la Nef a juridiquement la possibilité d’effectuer tous types d’opérations bancaires, dont la gestion de livrets et de comptes-courants. Mais pour cela, comme l'explique la vidéo suivante, elle doit avant tout modifier ses statuts. Et cette modification ne peut se faire que si elle atteint un quorum d'au moins 10 000 sociétaires votant afin de délibérer valablement lors de l'Assemblée Générale Extraordinaire (AGE) organisée à cette fin le 24 mai 2014 (à l'heure où est écrit cet article, le décompte affiche 2440 votes).

Une banque éthique

Pour Frédéric Moukarim, directeur du développement de la Nef, l'ensemble de cette démarche est faite "pour changer le regard sur la banque, communiquer sur le fait que nous ne finançons pas sur les marchés, et que notre système adosse des ressources à des emplois".

A la différence du Crédit Coopératif ou de la Caisse d'Epargne, le capital de la Nef est détenu par des personnes physiques (et non morales) et les processus de gouvernance permettent aux salariés de se retrouver régulièrement. "On est une coopérative sur la pratique plutôt que sous le statut juridique" explique encore Frédéric Moukarim.

Comme dans une banque classique, les épargnants ont la possibilité de choisir un produit qui correspond à leurs besoins, mais ils peuvent aussi de choisir la destination des fonds (environnement, économique ou social) ou baisser le rendements de l'épargne pour que ce soit plus profitable, ou décider encore de donner une partie des intérêts à des structures de l'économie solidaire avec lesquels la NEF a des partenariats.

A noter: depuis trois ans, la Nef expérimente le métier de banquier itinérant qui va à la rencontre des sociétaires et emprunteurs sur les territoires. "Nous avons trois banquiers itinérants à Aix, Caen et Lille et nous constatons que cela créé une dynamique très positive sur les territoires" explique le directeur du développement.

Autre initiative originale: la plateforme de crédit participatif Prêt de chez moi (cf. cet article): expérimentée depuis juin 2013, elle va se déployer nationalement d'ici fin 2014 pour relocaliser l'épargne et l'orienter vers les projets bien ancrés sur le territoire.

De quoi rester ancrée dans le réel et cultiver la transparence de son activité en expliquant sans cesse le mécanisme de circulation de l’argent dans la coopérative et la façon dont se décidés les taux d’épargne et de crédit ou les frais inhérents à son fonctionnement...

Alors, motivé(e)s pour devenir sociétaire d'une banque qui change le monde ?

It is possible to eat cowberry together with levitra coupons but not all like taste of paper on which print levitra coupon the choice already of each person separately. Who it reads thanks to all.

Nos événements

Le 28 novembre 2013, LIPTON FIT a donné l'opportunité...
Jeudi 9 juin LIPTON FIT a invité un public de...

Sites partenaires

test Découvrez notre veille, partagée sur IOTA Finance...Lire la suite...
fimarkets Découvrez notre veille, partagée sur Fimarkets dont...Lire la suite...

Postuler en ligne

Vous souhaitez postuler ? Pour postuler en ligne,...Lire la suite...